L'air

Hippocrate -430 AvJC
" L'air le premier aliment, l'air pur le premier médicament "

La qualité de l'air, un enjeu majeur

En 2050, 1 personne sur 2 aura des problèmes respiratoires !


Nous nous préoccupons de 3 kg de nourriture et de boissons que nous ingérons quotidiennement, mais paradoxalement nous négligeons les 12 000 litres d' air  que nous respirons dans ses mêmes 24 heures !

On en parle de plus en plus

Longtemps éclipsée par la pollution extérieure, la qualité de l' air intérieur profite désormais d'une médiatisation croissante. Enfin !!

Entre le travail, l'école, le logement, les activités diverses et variées, nous passons plus de 80% de notre temps dans des bâtiments clos où l' air intérieur se révèle jusqu'à huit fois plus pollué qu'à l'extérieur.

S'il y a 20 ans, le professionnel de  santé n'y songeait presque jamais, depuis, il a pris conscience des méfaits de la mauvaise qualité de l' air intérieur.

Maux de tête récurrents, excès de fatigue, irritations des yeux, du nez, de la gorge et de la peau, vertiges ou allergies comme l'asthme, ces symptômes ne surgissent pas de nulle part et peuvent trouver une explication toute rationnelle dans l'environnement immédiat, le logement, le lieu de travail. Il y a aussi les pathologie autrement plus graves comme les cancers qui peuvent parfois s'expliquer par les polluants de l' air intérieur. 

Quels polluants puis-je trouver dans mon habitation ?

On en recense des centaines, plus au moins toxiques, aux effets plus ou moins connus. Selon une étude, 32 composés sur 48 substances recherchées ont été détectés dans plus des deux-tiers des logements (67%). 

Et dans l' air, 35 des 66 substances recherchées étaient présentes dans plus d'un logement sur deux (53%). 

Certains polluants seraient même omniprésents comme les phtalates (plastiques souples) et les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), résidus de combustion, détectés dans quasiment tous les logements, à la fois dans l' air et dans les poussières, pouvant dégradés fortement notre santé. 

Une prise de conscience qui tarde

Les Français sont loin d’appréhender la gravité du problème de l’allergie.

Un sondage IFOP réalisé en février 2018 en atteste : 64% des Français n’ont pas conscience que l’allergie peut survenir à tout âge de la vie

En 20 ans, le nombre de personnes allergiques a doublé et l’OMS estime que 50 % de la population mondiale sera affectée par au moins une maladie allergique en 2050. 

Les Polluants intérieurs et leurs sources


Les Polluants intérieurs et leurs sources


 
 

La qualité de l'air intérieur dans mon logement

Nous passons 80 à 90 % de notre temps dans un espace clos : logement, transport, bureau, école... Mais savez-vous que l'air intérieur peut-être plus pollué que celui de l'extérieur ? Pas de panique, il est n’est jamais trop tard pour agir ! 

Pollution naturelle

Pollution naturelle

La nature produit des polluants chaque jours, et la plus grande pollution vient des volcans qui rejettent d'importants nuages de dioxyde de soufre. Il ne faut pas oublié l'érosion des sols, les océans, le sable du désert et la végétation.

Surprenant, la foudre émet des oxydes d’azote et de l’ozone.

Plus proche de nous, Les pollens sont aussi considérés comme des polluants. Les  pollens incommodent de nombreuses personnes quand elles sont allergiques.

Il ne faut pas oublié les particules vivantes : bactéries, virus, champignons microscopiques

La nature produit donc ses propres polluants qui altèrent, d’une manière différente la qualité de l’air. A chacun ses solutions pour s'en prémunir.

Pollution de l'activité humaine

Pollution de l'activité humaine

L'activité humaine génère d'importante quantité de polluant. Les particules fines, les oxydes d'azote, les composés organiques volatils (COV) et l’ozone sont les polluants les plus préoccupants.

Les particules sont émises dans l'air par tous les véhicules roulant à l'énergie faucille.

Ces particules sont plus importantes en zone urbaine où vit 80 % de la population. La combustion du bois, soit dans les chauffages au bois ou lorsqu’on brûle nos déchets verts contribuent aussi aux émissions de particules fines dans l'air

Nos campagnes n'y échappent par les activités agricoles conventionnelles.

Des engagements européens et internationaux fixent des objectifs de réduction ou de limitation des émissions des polluants par l'industrialisation et les véhicules. Combien de génération faudra-t-il pour inverser la tendance ?

Pollution intérieure

Pollution intérieure

Nous vivons plus de 70 % de notre temps en milieu clos : Domicile, loisirs, véhicule et travail. Et pour notre confort, tous ces milieux sont devenus "hermétiques" pour s'isoler du froid ou du chaud.

Les polluants sont alors confinés dans nos intérieurs, poussières, particules fines, gaz, ..

Ils sont produits par nos activités, le choix des matériaux de construction, la cuisine, l'air venant de l'extérieur, les produits de nettoyage et d'hygiène, les textiles, la décoration, les meubles, les animaux, les plantes, le vieillissement de certains matériaux comme l'amiante, ….

Le matériel utilisé pour l'entretien est l'un des principales causes de pollution. L'aspirateur est le champion !

Il ne faut pas oublier les matelas, le lieu favori des acariens !!